Une rencontre sous le signe de l’esprit d’équipe.

Une soirée pâtes-carbo complètes (faites par notre très chère romanesque Anne-france) en Airbnb avec ou sans crème, des gâteaux maison, des confidences pour confidences, une bonne ambiance d’équipe quoi !

 

Une rencontre 2 en 1 à Spay (si je vous dis circuit des 24H, c’est mieux ?).

Première rencontre contre Saint-Barthélemy : une équipe motivée et hargneuse ! Nous perdons 5-3 avec quelques contre-perf… Notre capitaine était plutôt confiant, mais bon la nourriture du midi nous a bien remonté le moral. DES RILLETTES, du jambon et même du camembert (Saviez-vous que les collectionneurs de boîtes de camembert sont les tyrosémiophiles ?) !

Deuxième rencontre contre La Flèche, un peu moins confiants cette fois-ci… Une équipe bien connue descendue de N3. Plus de motivation, d’appât des classements et op, nous gagnons 5-3 ! De beaux matchs accrochés et tendus.

Une bonne journée dans l’ensemble même si la motivation, la concentration et la lucidité ont été irrégulières.

 

Pour plus d’anecdotes et de précisions sur ce week-end sportif, nous avons pris appui sur un (non) célèbre jeu de société très spécial : le « shit happens », un jeu d’ambiance extrêmement fun, à la limite de l’impertinence dans lequel on va rencontrer les situations les plus improbables. Il faudra les classer correctement sur l’échelle du Shit’O’Mètre (c’est toujours plus poli en anglais !) graduée de 1 à 100. 1 ça va, 100 un peu moins !

  • 0.5/100 : les lumières du sapin de Noël qui ne fonctionnent pas
  • 1/100 : se brosser les dents avec du dentifrice Junior
  • 1.5/100 : manque de démêlant pour cheveux
  • 2/100 : gel sur le pare-brise
  • 3/100 : l’odeur du frigo en arrivant
  • 3.5/100 : éplucher sa clémentine avec des gants
  • 4.5/100 : odeur des gressins épinard
  • 5/100 : feu d’artifice à 00h
  • 8.5/100: pâtes natures de Téo
  • 10/100 : pas de beurre salé mais de la margarine douce dans les sandwichs
  • 12.5/100 : casserole trop petite pour cuire toutes les pâtes
  • 31.5/100 : plusieurs coupures de courant à cause du lave-vaisselle et des radiateurs, il faut choisir !
  • 49.5/100 : pétage de cordage à l’échauffement
  • 50/100 : lits mous ou durs ou couinants du Airbnb
  • 69/100 : bières et cidre oubliés
  • 70/100 : absence de chauffage en arrivant
  • 75/100 : absence de soupe aux légumes
  • 80/100 : bandes adverses en Double Homme
  • 86.5/100 : énervement de Téo pendant un de ses matchs
  • 87.5/100 : volants trop rapides sur le match de Laeti
  • 90/100 : perdre contre Saint-Barthélémy
  • 99.5/100 : Antho craque son volant de match
  • 100/100 : Antho, seul à être seul dans son lit.

 

Prochaine journée : le 28 janvier à La Chapelle-sur-erdre contre Challans, notre binôme vendéen.